Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 05:05
Apprendre à Decompressing

L’année dernière, j’ai eu une période un peu difficile : entre le déménagement, le nouveau boulot et la mise en place du nouveau rythme avec Amonbeaufils, j’ai sérieusement remis en question ma capacité à tout gérer de front. Et puis, il y a quelques semaines, j’ai eu un flash. Un truc absolument évident mais qui ne m’avait jamais traversé l’esprit. J’vous explique. Depuis des mois, j’essaie désespérément de déposer des fringues au pressing (notamment les costards de Cielmonmari qui, contrairement à mes vêtements qui supportent le passage en machine, ne peuvent être lavés qu’à sec). Je vis en plein cœur de Paris donc, raisonnablement, on pourrait se dire que déposer quelques vêtements chez le teinturier ne devrait pas poser de difficultés. Que nenni. Le hic, c’est que le pressing, il ouvre à 9h30 (à l’heure où je suis déjà au boulot) et ferme à 19h (et je suis encore au boulot évidemment, sinon ça ne serait pas drôle). Pas bien pratique. Vous allez me dire que je pourrais y aller à l’heure du déjeuner ou le samedi : pas faux, sauf que je n’ai pas forcément envie de trimballer des tonnes de fringues dans tout Paris (c’est que ça pèse lourd des costards !) et que le samedi matin, le seul pressing ouvert est à une bonne vingtaine de minutes de marche. Bref, le pressing était devenu ma corvée numéro un, repoussée encore et encore faute de pouvoir tout faire.

 

Et puis un jour, le ciel m’a fait un cadeau : Cielmonmari et moi partions à un mariage quand une voiture publicitaire nous a doublés. Avec ce message qui m’a frappée en plein coeur : « le pressing à domicile ». Mais bien sûr : pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt !??? Maintenant qu’il y a une appli smartphone pour tout, il est évidemment que les choses peuvent être beaucoup plus simples. En trois clics, j’allais devenir cliente de Decompressing (rien que le nom, ils ont tout compris).

 

Je remplis donc le petit formulaire : quelques minutes plus tard, je suis rappelée pour fixer un rendez-vous. Ça tombe bien, j’étais chez moi avec ma sœur le lundi soir : nous avons donc fixé l’enlèvement des vêtements ce jour-là. A 21h30 pétantes, ding dong, on sonne à la porte : c’était un gentil jeune homme de chez Decompressing qui venait récupérer une demi-douzaine de costumes. Rendez-vous pris deux jours plus tard même heure, pour me rapporter tout ça. Quarante-huit heure après, je récupérai du linge tout propre, pouvait payer par carte et n’avais pas perdu une seconde à gérer cette corvée de pressing. Et les prix sont quasi les mêmes que chez mon teinturier hors de prix (et eux au moins, ils fonctionnent de 8 heures à 22h, du lundi au samedi). Franchement, je suis devenue accro...

 

Et surtout, j’ai compris que je ne pouvais pas tout faire moi-même et qu’il était grand temps d’apprendre à déléguer !!!!!

 

Pour les infos pratiques, ça se passe par là : http://www.decompressing.fr/

Et les tarifs ici : http://www.decompressing.fr/tarif-pressing

 

Ndla : étant évidemment totalement opposée aux publicités cachées et divers billets sponsorisés, il n'est évident que je ne touche pas un copek pour cet article. C'est juste que quand une idée change ma vie, je suis sympa, je partage !!!

Partager cet article

publié par Mado - dans Paris
commenter cet article