Mercredi 22 octobre 2014 3 22 /10 /Oct /2014 08:05

index-copie-97.jpg Il y a quelques semaines, dans le cadre de mon boulot, j'ai dû organiser un événement un peu important, réunissant des "gens qui comptent" et quelques hommes politiques. Le jour J, je suis prête : en bonne professionnelle que je suis (du moins que j'essaie d'être...), j'ai sorti mon déguisement de business woman et suis prête à en découdre avec les Ors de la République. Mado en mode warrior. 

 

index.jpg Alors que je vaque à mes occupations (c'est-à-dire que je suis partout, que je cours dans tous les sens, que je réponds à deux téléphones en même temps tout en essayant de règler les multiples problèmes qui arrivent - putain de plan vigipirate rouge fluo !!!), le big boss de cette grande institution qui accueille l'événement entre dans la pièce et vient saluer un peu tout le monde. J'avoue que j'organise cet événement depuis 2 ans maintenant et qu'à force de cotoyer les "grands" de notre petit monde, je ne suis plus vraiment impressionnée par les personnalités que je rencontre (bon, j'avoue que si je rencontrais Céline Dion, je ferais un peu moins la maline, mais c'est une autre histoire...). Bref, c'est mon tour : ce grand monsieur s'avance vers moi et me serre la main. Tout est normal. Jusqu'au drame.

 

images-copie-64.jpg Il se retourne alors vers la jeune et jolie hôtesse que j'ai embauchée pour l'occasion, pour nous donner un coup de main : il la regarde et se penche vers elle pour lui faire la bise, accompagnant son geste d'un charmant "j'embrasse toujours les jolies jeunes femmes"... Voilà voilà... Je me suis sentie moche, je me suis sentie vieille... Et je me suis rappelé que l'an dernier, il m'avait fait la bise à moi aussi.

 

Serais-je devenue aussi sèche qu'un vieux pruneau ???? 

 

index-copie-1.jpg

Laisser un commentaire - Lire les 10 commentaires

Me contacter par mail

Sur place

Vous êtes   9   personne(s) en ligne

Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés